Lieu de détente et discussions diverses en toute amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Expressions Françaises

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mer 14 Mai - 12:13

Merci JP pour ces explications boulejaunebj
Revenir en haut Aller en bas
Lucie.51
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 51
Localisation : Marne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mer 14 Mai - 22:57

mercicoeur Jean-Pierre et bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Papoteur assidu
Papoteur assidu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 637
Age : 33
Localisation : centre du soleil
Humeur : gaie du matin au soir
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 15 Mai - 1:36

bravo jean pierre mercicoeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 15 Mai - 10:29

boulejaunebj


« En dire / voir des vertes et des pas mûres »


Dire / voir ou subir des choses étonnantes, choquantes, incongrues, excessives, désagréables, pénibles

Au premier abord, il paraît évident qu'il a y a une redondance dans cette expression. Ceux qui ne consomment pas que des reines-claudes ou des Granny Smith, savent bien qu'en général, un fruit vert est un fruit qui n'est pas mûr. Ainsi voir des bananes vertes, c'est la plupart du temps en voir des pas mûres.

Il est fréquent que de telles répétitions soient utilisées pour renforcer ce qui est dit. Mais dans ce cas, pourquoi, en 1430, disait-on "en bailler de belles, des vertes et des mûres" dans laquelle il n'y a pas une telle répétition ?
C'est parce qu'à cette époque, l'expression servait à dire "raconter des histoires licencieuses" et on y utilisait trois adjectifs différents pour désigner des paroles ou histoires belles (mais dans un sens ironique), des vertes (au sens de lestes) et des mûres (au sens très osées ou grivoises).

Il n'en est resté aujourd'hui que le 'vert' qui, selon le contexte, fait référence à des choses ou paroles désagréables ou bien des plaisanteries ou histoires lestes, donc pouvant paraître incongrues ou choquantes.

C'est en passant par "en voir de toutes les couleurs", au sens relativement proche, que le sens de l'expression a progressivement glissé vers celui d'aujourd'hui et que ce 'vert' a perdu sa signification de 'salace' pour prendre celui de la couleur symbole du manque de maturité des fruits qui, du coup, peuvent être acides ou indigestes, avant que l'adjectif soit renforcé par le "pas mûr".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 15 Mai - 11:30

bravo Jean-Pierre ...


Très bonne journée ...
Revenir en haut Aller en bas
Lucie.51
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 51
Localisation : Marne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 15 Mai - 22:57

bravo Jean-Pierre et mercicoeur de nous faire partager tout cela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Ven 16 Mai - 10:37

boulejaunebj


« Courir deux / plusieurs lièvres à la fois »


Mener de front plusieurs activités, poursuivre plusieurs objectifs, avoir plusieurs partenaires amoureux (au risque de tout faire imparfaitement).



Un chasseur pas trop stupide sait bien qu'à vouloir viser en même temps deux lièvres levés au même moment, il a de très fortes chances de n'en tuer aucun, surtout si ceux-ci s'enfuient dans des directions opposées.
Dans un tel cas, mieux vaut qu'il se concentre sur un seul s'il veut avoir une chance de déguster un bon civet le lendemain.

C'est pourquoi cette expression, effectivement venue du monde de la chasse à la fin du XVIIe siècle, et généralisée à tous les domaines, est souvent utilisée dans un contexte de critique vis-à-vis de celui qui a voulu trop en faire en s'attaquant à plusieurs choses simultanément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TITINE48
Jeune papoteur
Jeune papoteur


Féminin
Nombre de messages : 258
Age : 70
Localisation : Rillieux la Pape
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Ven 16 Mai - 18:26

boulejaunebj boulejaunebj

Celui qui court deux lièvres à la fois n'en prend aucun.
[Didier Erasme] [+

Pour confirmer le précédent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Sam 17 Mai - 9:49

boulejaunebj


« Faire devenir chèvre »

Faire enrager.



Savez-vous que la chèvre () est un bovidé ? De la sous-famille des caprins, certes, mais un bovidé quand même, comme la vache.
Animal très tôt apprivoisé (8000 avant J.C.) car capable de fournir du lait, de la viande, du cuir et des outils en corne, il s'est aussi rendu célèbre en tant qu'instrument d'une torture très particulière : le pédilingus ().
Mais quel peut être son lien avec ce qui habite un bonhomme en rage ?

Au XVIIe siècle, "devenir chèvre" voulait dire "se mettre en colère", l'expression succédant à "prendre la chèvre" utilisée auparavant.
Cette expression vient simplement du comportement de l'animal qui est réputé être brusque et avoir des accès de violence soudaine[1] comme s'il était en colère, comme notre bonhomme devenu chèvre.

[1] Le mot chèvre est d'ailleurs issu du latin 'capra' duquel nous arrivent aussi les mots 'cabriole' et 'caprice'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 18 Mai - 9:46

boulejaunebj



« Prendre son pied »
Avoir du plaisir ou un orgasme, au cours de l'acte sexuel.


Plus généralement :
Prendre un grand plaisir en pratiquant une activité passion ou en découvrant les joies d'une nouvelle activité.


Cette expression n'a rien à voir avec l'image du bébé qui s'empare de son pied pour le sucer avec un grand plaisir.

Le pied vient de l'argot du XIXe siècle. Il désignait une part, une ration, un 'compte' que les voleurs réservaient sur leur butin pour leurs complices.
En 1878, "j'en ai mon pied" voulait dire "j'en ai mon compte, j'ai ma ration".
C'est ce sens de 'ration', exagéré, qui a permis ensuite de dire d'une femme qui "prend sa ration" qu'elle en a eu pour son compte lorsqu'elle a fait l'amour. Car cette expression a longtemps été réservée à la gent féminine avant, plus récemment, de s'étendre au genre humain tout entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 18 Mai - 11:34

Ah bon tordurire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Lun 19 Mai - 10:01

j'ai eu la même réaction que zazou

ah bon tordurire
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Lun 19 Mai - 11:07

boulejaunebj



« Un chèque en bois »

Un chèque sans provision



À l'époque des gaulois, le seul moyen de faire un chèque, c'était de le graver sur de la pierre ou sur un morceau de bois.
Pas imbéciles pour un sesterce, les gaulois (à part Obélix) préféraient le bois, à la fois pour la facilité de transport et pour la plus grande précision du code-barre.
Mais comme les banques n'existaient pas encore à l'époque, celui qui acceptait de se faire payer avec un chèque en bois était assuré de se faire gruger, vu qu'il était impossible de le faire virer sur son compte. D'où l'expression.

Pas convaincu par cette explication ? Ah, homme de peu de foi ! Comment peux-tu ainsi douter ?

Bon, en réalité, il faut remonter au locutions "de bois", qui date du XIIIe siècle, et "en bois", qui date du XIVe, locutions qui servaient à désigner des choses artificielles ou fausses comme "une jambe de bois" ou bien "un sabre de bois" (assez logiquement, puisque ce matériau était abondant, peu coûteux, et permettait aisément de fabriquer des imitations d'autres choses).

C'est une de ces locutions qu'on trouvait au figuré dans "visage de bois" pour désigner la porte d'entrée restant désespérément fermée chez une personne qu'on était venu visiter, et qu'on retrouve aujourd'hui aussi dans quelque chose d'également très utilisé par les faux culs (mais je ne citerai personne, car il faudrait plusieurs pages) : "la langue de bois".

Le chèque en bois désigne donc un faux chèque, un chèque artificiel, non pas en tant que bout de papier imprimé dans le local secret de la cave à côté des billets de 35 euros, mais en tant que faux moyen de paiement car le montant ne pourra jamais être touché, le compte débiteur n'étant pas assez alimenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Lun 19 Mai - 11:13

bravo Jean-Pierre ...


On ne se lasse ... vraiment ... jamais ... de venir te lire ...



mercititi
Revenir en haut Aller en bas
TITINE48
Jeune papoteur
Jeune papoteur


Féminin
Nombre de messages : 258
Age : 70
Localisation : Rillieux la Pape
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mar 20 Mai - 10:52

boulejaunebj boulejaunebj

Moi j'appelle ça un "chèque Tintin" !! Pourquoi ? J'sais pas ..............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Sam 24 Mai - 9:12

boulejaunebj ......Titine


Le chèque Tintin


Pour fidéliser ses lecteurs, le journal TINTIN crée une sorte de point de fidélité qu'il nomme le chèque Tintin (qui se nommera en Belgique le timbre Tintin) et dont on trouve un point dans chaque exemplaire du journal. On peut obtenir des cadeaux divers, tous hors commerce (ce sera l'idée de génie) en échange d'un nombre donné de points pour chaque cadeau. Des marques de produits alimentaires, devant l'engouement des lecteurs s'affilient elles aussi au chèque Tintin : on en trouvera sur des boîtes de farine, de semoule, des soupes, des entremets, et il existera même un soda Tintin, puis des chaussures Tintin.

Parmi les cadeaux, les très beaux chromos de la collection Voir et savoir ayant pour thèmes l'aviation , les bateaux , l'automobile illustrés d'images originales et un jeu de l'oie dont chaque case est une image extraite d'un album et plus ou moins en rapport avec la case en question. Le jeu porte extérieurement une vignette dorée représentant un chèque Tintin géant.

La SNCF se mettra elle-même de la partie en proposant d'échanger huit cents chèques Tintin contre cent kilomètres en chemin de fer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Sam 24 Mai - 11:18

okkkay


boulejaunebj Jean-Pierre ...


Content de te revoir ... en espérant que tu as bien profité de ton escapade ...

Très bonne journée ...
Revenir en haut Aller en bas
TITINE48
Jeune papoteur
Jeune papoteur


Féminin
Nombre de messages : 258
Age : 70
Localisation : Rillieux la Pape
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Sam 24 Mai - 17:47

Bonjour,

Merci JP ... J'ai du en faire la collection ! J'adorai lire les Tintin.

Heureuse de te revoir parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 25 Mai - 9:09

boulejaunebj




« Avoir les portugaises ensablées »


Entendre mal ou pas bien du tout.



On constate qu'il faut remonter au milieu du XXe siècle, en 1950 exactement, pour voir apparaître en argot la dénomination portugaise pour désigner l'oreille. Mais pourquoi diantre ?
Tout simplement par analogie de forme, assez frappante, il faut bien le reconnaître, avec l'huître dite portugaise ().

Quant à l'ensablement, si on considère qu'une huître naît et grandit en bord de mer, on comprend qu'elle puisse contenir du sable.
Transposé à l'oreille, si on considère que du sable bien tassé dans le conduit auditif, cela doit pas mal gêner pour bien entendre, on peut comprendre l'image de notre expression.

On notera avec intérêt qu'en argot, "embouteiller les portugaises", cela veut dire "casser les oreilles".
A retenir pour la prochaine fois où un de vos jeunes enfants ou petits-enfants soufflera comme un malade dans sa trompette qu'un absent (pas fou !) lui aura préalablement offerte avant de s'esquiver, content du tour qu'il vous aura joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie.51
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 51
Localisation : Marne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 25 Mai - 10:16

bravo Jean-Pierre et mercicoeur pour toutes ces explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 25 Mai - 11:13

boulejaunebj


bravo Jean-Pierre ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Lun 26 Mai - 10:46

boulejaunebj



« Faire le baron »


Faire le complice dans une arnaque, un jeu truqué.
Par extension, jouer le faire-valoir (de quelqu'un).



Dans un bonneteau, un jeu de rue destiné à gruger le passant (retrouver la bonne carte, savoir sous quel bol se trouve l'objet caché...), le baron est typiquement celui qui fait le naïf, le faux joueur qui emporte facilement la mise et incite ainsi l'observateur à tenter sa chance... et à se faire avoir.

L'arbre généalogique de notre 'baron' est plutôt intéressant, car on arrive à le faire remonter assez loin en s'aidant pour cela du "Dictionnaire des argots" de Gaston Esnault.

Au commencement était le 'contre' qui, dans l'argot du XVIIIe siècle, désignait le compère qui dans une arnaque incitait une cible à participer (et à se faire plumer).
L'origine de cette appellation vient probablement des jeux de cartes où un joueur, par son jeu, incite un autre à jouer aussi pour le contrer.

Puis, à la fin du XIXe siècle, et sans perdre son sens, ce 'contre' est devenu 'comte' par déformation verbale dans les basses couches de la population fréquentant les lieux propices aux escroqueries.

Enfin, au tout début du XXe, le 'comte' s'est transformé en 'baron', peut-être par simple plaisanterie, mais peut-être aussi sous l'influence du 'barone' italien qui signifie 'fripon'.

Quant au sens obtenu par extension, le deuxième exemple est suffisamment explicite pour le comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Lun 26 Mai - 13:46

Merci JP pour ces explications pikafleur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Lun 26 Mai - 15:54

bravo et bien mercicoeur ... à toi ... Jean-Pierre ...
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 73
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mar 27 Mai - 10:10

boulejaunebj



« Siffler une bouteille / un verre »


Boire entièrement une bouteille / un verre



Dès le XVe siècle, le verbe 'siffler' signifiait déjà "avaler" ou "boire d'un trait" et, au XVIIe siècle, l'expression "siffler la linotte" s'employait pour un débauché qui buvait plus que de raison.

Ce sens-là du verbe vient probablement de la forme que prennent les lèvres lorsqu'on boit, très proche de celle nécessaire pour produire un sifflement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expressions Françaises   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expressions Françaises
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» compétitivité des entreprises françaises à l'international
» Décorations Françaises et Etrangères
» Les françaises et l'allaitement
» Le net des études françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amicalement Vôtre :: HISTOIRE / PENSEES / DICTONS - PROVERBES :: Dictons / Citations / Proverbes-
Sauter vers: