Lieu de détente et discussions diverses en toute amitié
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Expressions Françaises

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Lucie.51
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 51
Localisation : Marne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 30 Mar - 15:19

boulejaunebj Jean-Pierre.... bravo et mercicoeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Lun 31 Mar - 10:42

*
*
Bonjour.......Lucie


« Des goûts et des couleurs, on ne dispute / discute pas »

Chacun peut légitimement avoir ses propres goûts, opinions et méthodes.



Faut-il que tout le monde se comporte comme des moutons de Panurge ?
Certainement pas ! Si c'est à cause des différences que des conflits entre personnes éclatent, c'est aussi grâce aux différences que les progrès existent, que l'Homme avance[1]. Il faut donc les cultiver et accepter que l'autre ait des goûts ou des opinions différents des siens (sinon, les longues conversations autour d'un verre seraient bien tristes).

Selon le Dictionnaire de Trévoux, cette expression existait au XVIIIe siècle sous la forme "il ne faut pas disputer des goûts" mais Larousse indique que la nôtre viendrait des scolatisques du Moyen-Âge () et serait une traduction du latin médiéval "gustibus et coloribus non est disputandum".

Selon Rey et Chantreau, le sens actuel n'est probablement pas le même que dans la version initiale où l'apparent libéralisme de l'expression serait trompeur. Si les goûts alimentaires de chacun sont effectivement si variables qu'il n'est pas la peine de se disputer à leur propos, le goût au sens de "valeurs esthétiques" est imposé par la société et le contexte culturel, et il est donc totalement inutile d'en discuter (au point de se disputer).

[1] Une citation connue qui illustre de manière sympathique que la différence est nécessaire au progrès : « Tout le monde savait que c'était impossible à faire. Puis un jour quelqu'un est arrivé qui ne le savait pas, et il l'a fait ». Citation attribuée, selon les sources, à Mark Twain, Winston Curchill ou Marcel Pagnol..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie.51
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 51
Localisation : Marne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mar 1 Avr - 8:03

boulejaunebj Jean-Pierre.... bravo et mercicoeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mar 1 Avr - 8:52

*
*
.Coucou....Lucie



« Faire (quelque chose) en perruque / faire de la perruque »

Faire, pendant les heures de travail, une tâche personnelle avec le matériel de l'entreprise.
Travailler pour son propre compte dans son entreprise.



À quoi sert généralement une perruque ? N'est-ce pas à dissimuler une calvitie ou bien ses cheveux naturels (quand on veut passer incognito, par exemple) ?
Si vous avez bien lu l'interrogation précédente, vous avez pu y localiser le verbe 'dissimuler'. J'y reviendrai un peu plus loin...

Gaston Esnault relève l'usage de cette expression à partir de 1856 chez les ouvriers des arsenaux, du bâtiment et des arts à Angers.
Il cite également une expression antérieure qui date de 1807, "être le perruquier dans l'affaire" qui voulait dire "être celui qui se fait duper" à prendre comme "être celui aux dépens de qui se fait la perruque".

Même si ce n'est pas clairement dit, on peut imaginer que cette 'perruque' est devenue un symbole de tromperie, parce qu'elle dissimule l'apparence réelle, ainsi qu'évoqué précédemment[1].
Ensuite, le lien avec le travail personnel effectué avec les ressources de l'entreprise, travail forcément dissimulé, est facile à comprendre, puisque celui qui le pratique trompe son employeur.

Il paraît aussi que, à l'époque où les perruques ne se fabriquaient qu'avec des cheveux naturels, les ouvriers coiffeurs ramassaient les cheveux coupés et les vendaient aux perruquiers (), pour leur propre compte. Cela pourrait aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie.51
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 51
Localisation : Marne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mar 1 Avr - 15:13

bravo Jean-Pierre et mercititi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Papoteur assidu
Papoteur assidu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 637
Age : 34
Localisation : centre du soleil
Humeur : gaie du matin au soir
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mar 1 Avr - 18:09

tiens pikafleur



jean pierre, je connaissais pas cette expression!!

très interessant! pour parler du travail au noir!

tiens cherches la celle la si tu veux bien : on faisait travailler les noirs sans les payer

ou en les cachant

ou travail la nuit!

bref!! éclaire si tu le veux bien ma petite lanterne bisousbjaune quand tu veux


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mer 2 Avr - 10:09

*
*
boulejaunebj Eliane................Lucie

Travailler au noir


Cette expression n’a rien à voir avec l’esclavage du moins pas du peuple noir!!!

“Travailler au noir” trouve son origine au Moyen-Âge. A cette époque, le travail était réglementé de telle manière qu’il ne soit effectué qu’à la lumière du jour . Hors certains maîtres faisaient travailler leurs employés le soir à la lueur des chandelles ceci dans un souci de rendement optimum et sans grande considération pour le bien-être des ouvriers.

........................................................................................................................................................

« Avoir une case en moins »


Être anormal.
Être fou.


Qu'est-ce qu'une case ?

Bien sûr, il y celle qu'on pouvait acheter sur la page d'un million de dollars , celle de l'oncle Tom , celle en Andorre dans laquelle on fait non pas un pas mais plusieurs quand on s'y rend , celle d'une bande dessinée...

Mais il y a aussi celle qu'on trouve dans notre cerveau. Ou plutôt 'celles', car elles sont nombreuses, chacune ayant sa propre fonction, chacune étant dédiée à une activité bien particulière.
Il suffit qu'il nous en manque une pour que nous soyons considéré comme anormal, voire fou.

Bien entendu, le cerveau n'est pas divisé en un ensemble de cases parallélépipédiques aussi bien disposées les unes sur ou à coté des autres que dans un casier (si, si, je confirme). Mais il est effectivement compartimenté, chaque zone ayant un rôle précis, et c'est pourquoi certains, par plaisanterie, l'ont assimilé à un tel casier parfaitement ordonnancé dans lequel, une seule en moins suffit à faire dérailler la machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie.51
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 157
Age : 51
Localisation : Marne
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Mer 2 Avr - 22:59

bravo Jean-Pierre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 3 Avr - 10:15

*
*
Bonjour....Lucie



« Discuter le bout de gras »

Converser amicalement de choses et d'autres



Voilà une expression qui est populaire depuis les années 1930, mais qui existait probablement auparavant.

Si l'on comprend bien la présence du verbe 'discuter' dans une expression qui a ce sens, on a du mal à imaginer ce que vient faire ici le "bout de gras" ?
Bien sûr, cette locution est synonyme de "tailler une bavette" et, pour peu que le morceau de bavette soit bien gras (même si cette 'bavette' qu'on taille ici n'a en réalité rien à voir avec de la viande), on peut supposer qu'elle est née d'une simple plaisanterie.

En fait, il faut plutôt y voir un emprunt à l'anglais "to chew the fat" (mastiquer la graisse) qui lui est antérieure (XIXe siècle) et qui a exactement la même signification.
Mais l'origine de cette expression en Angleterre est plus qu'incertaine.
Voici quelques-unes des explications proposées :

Une première vient de gens peu aisés qui, lorsqu'ils recevaient des invités, décrochaient le jambon fumé qu'ils conservaient précieusement, et en partageaient quelques tranches, sans rien en perdre. Ainsi ils discutaient avec les invités tout en mangeant (aussi) la graisse.

Une deuxième indique qu'il s'agirait d'une plaisanterie des cokneys () qui auraient 'étendu' le verbe "to chat" (discuter) en "to chew the fat".

Enfin, une troisième vient des marins qui, lorsque les vivres à bord commençaient à manquer, se voyaient octroyer de petites parts de porc salé. Tout en "mastiquant leur graisse" il pouvaient bien entendu discuter et, surtout, grommeler et se plaindre de leur pauvre condition.
Or, il se trouve que le sens initial de cette expression en Angleterre avant 1880 était justement "grommeler et se plaindre". Alors de là à imaginer que cette explication serait la bonne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 3 Avr - 11:17

bravo à toi ... Jean-Pierre ... pour toutes ces merveilleuses explications que tu nous offres ... chaque jour ... depuis bien longtemps déjà ...

Un fil que je ne manque ... jamais ... de venir ... quotidiennement ... lire ... avec délectation ...
Revenir en haut Aller en bas
Ma chouette
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 63
Localisation : Pertuis
Emploi/loisirs : Plein
Humeur : Selon la votre hihihihihi.
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 3 Avr - 17:41

bravo bravo à tous,


" A la Saint Glin Glin "

Signification : jamais.

Origine :

La "Saint Glinglin" semble être née vers 1897 suite à la déformation du mot "seing" (signal). En ancien français, ce nom issu du latin "signum" était utilisé pour désigner un bruit de cloche, et plus tard la cloche elle-même. Le terme "Glinglin" proviendrait quant à lui des verbes "glinguer" et "ginglier" (dialecte de l’est de la France) signifiant "sonner" ou "résonner". Il se serait donc agit à l’époque de jouer sur les mots et promettre une chose pour la Seing Glinglin (moment où la cloche sonnera) et non à une date du calendrier où l’on aurait fêté le Saint Glinglin.

Bonne fin d'aprem à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Papoteur assidu
Papoteur assidu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 637
Age : 34
Localisation : centre du soleil
Humeur : gaie du matin au soir
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 3 Avr - 23:03

boulejaunebj




merci jean pierre, tu vois on dit des expressions sans en connaitre le sens comme ça!

tu viens d'éclairer ma lanterne (encore une expression que tu vas te faire un plaisir d'aller farfouiller!)





elle va servir a éclairer le manant qui passe! boulejauneballon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Jeu 3 Avr - 23:37

*
*
bisousgsmil bisousgsmil bisousgsmil


« Eclairer la lanterne (de quelqu'un) »

Dire, ajouter ce qu'il faut, le détail nécessaire pour être compris.


Autrement dit :
Apporter les éléments nécessaires à la compréhension de quelque chose.


Vous ne pouvez nier que, quand vous êtes dans le noir et qu'une âme charitable bascule l'interrupteur, vous y voyez soudain beaucoup mieux (sans compter que vous vous assurez aussi ne pas être sourd, en entendant les nombreux 'Ahhhh !' soulagés qui fusent des gorges de toutes les personnes présentes).
Eh bien là, c'est un peu la même chose : un petit détail supplémentaire vous aide à y voir plus clair.
On retrouve ici l'équivalence fréquente entre 'lumière' et 'compréhension intellectuelle' ("Ce n'est pas une lumière, celui-là !").

Cette expression vient de la fable de Florian (), 'Le singe qui montre la lanterne magique' dans laquelle un singe savant, voulant épater ses collègues, animaux divers, les convie à un spectacle dans lequel il utilise la lanterne magique[1] de son maître.
Mais il n'oublie qu'un seul 'petit détail' pour que les autres animaux comprennent pourquoi ils sont là, c'est d'allumer la lanterne !

C'est suite à la publication de cette fable qu'à cette époque, "oublier d'éclairer sa lanterne", voulait dire "omettre un point essentiel pour se faire comprendre".
Par la suite, l'expression s'est transformée pour devenir celle d'aujourd'hui.


[1] Appareil de projection du XVIIe siècle muni d'un système optique qui permettait de projeter sur un écran des images peintes sur verre, en les agrandissant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Papoteur assidu
Papoteur assidu
avatar

Féminin
Nombre de messages : 637
Age : 34
Localisation : centre du soleil
Humeur : gaie du matin au soir
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Ven 4 Avr - 2:39

boulejaunebj


très bien dit jean pierre, je pensais plutôt aux lanternes qui étaient sur les carosses ou que les gens avaient devant leur maison dans l'ancien temps!! bisousfleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 155
Age : 62
Localisation : Pertuis
Emploi/loisirs : aime jouer au scrabble
Humeur : riante
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Ven 4 Avr - 10:04

boulejaunebj tous le monde


Donner sa langue au chat.

Appeler les choses par leur nom

Rejeter la responsabilité sur quelqu'un

Être enroué

Abandonner, renoncer



la solution est

Abandonner, renoncer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Ven 4 Avr - 10:55

*
*
« Se tenir à carreau »

Être sur ses gardes.
Ne pas se manifester.
S'efforcer de passer inaperçu.


Avez-vous déjà tiré à l'arbalète () ? Probablement pas, cette arme n'étant plus trop utilisée de nos jours.
Mais autrefois il fallait impérativement disposer de 'carreaux' pour pouvoir en utiliser une, le 'carreau' étant le nom de la flèche spécifique de cette engin de mort.

Et, donc, un garde quelconque perché dans son échauguette () se devait de se tenir à carreau lorsqu'il surveillait les alentours, prêt à enfiler le carreau sur son arme pour dissuader les curieux ou adversaires de s'approcher trop près du lieu gardé.
Une autre interprétation liée à ce 'carreau'-là pourrait aussi être que tout assaillant avait intérêt à se tenir à carreau en restant hors de portée de tir des arbalétriers bien cachés derrière leurs meurtrières.

Je pourrais arrêter cette explication là si les lexicographes étaient d'accord sur l'origine de notre expression. Mais ce n'est hélas pas le cas.
Et, d'ailleurs, on peut avoir des doutes sur l'explication précédente, pourtant fréquente, puisque l'expression, sous sa forme actuelle, date du début du XXe siècle et n'existe sous la forme "se garder à carreau" que depuis la deuxième moitié du siècle précédent, bien après que l'usage de l'arbalète en tant qu'arme usuelle ait été abandonné.

Il existe donc deux autres explications.

La première viendrait d'un jeu de cartes d'où est tiré le dicton "qui se garde à carreau n'est jamais capot". Autrement dit, celui-ci qui "se garde à carreau", qui surveille bien son jeu, qui est sur ses gardes, ne perd jamais. Bien sûr, on peut aussi se garder aux trois autres couleurs, mais c'est la consonance qui a fait naître ce proverbe duquel aurait été extrait l'ancienne forme de l'expression dans laquelle le verbe est maintenant remplacé par "se tenir".

La seconde viendrait de l'argot où, selon Jacques Arnal dans son "Argot de police", le 'carreau' désigne le domicile, tout comme la 'carrée' ou la 'carre' est la chambre.
Sachant qu'il existe "se tenir à carre" pour dire "rester caché dans sa chambre", donc ne pas se manifester, chercher à passer inaperçu, on peut supposer que cette dernière expression, par convergence avec le dicton, aurait servi de base à notre locution.

Ce lien avec l'argot est encore renforcé par Gaston Esnault qui signale qu'un des sens de "se carrer", datant du milieu du XIXe siècle, était "se mettre à l'abri, en sûreté".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ma chouette
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 63
Localisation : Pertuis
Emploi/loisirs : Plein
Humeur : Selon la votre hihihihihi.
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Ven 4 Avr - 15:33

boulejaunebj boulejaunebj Jean-Pierre et Christine,


" Amuser la galerie "


Signification :

Faire rire l'opinion publique.


Origine :


Les "galeries" étaient auparavant des allées couvertes d'où les spectateurs pouvaient observer les joueurs du jeu de paume. Celui-ci, très ancien, apparut en France au XVe siècle. Il s'agissait d'envoyer une balle d'étoupe avec la paume de la main. Ce n'est que sous le règne d'Henri IV qu'apparut la batte de bois, puis la raquette. La balle devait être envoyée sur le mur d'une grande salle le long de laquelle se trouvaient les galeries. Pour se faire remarquer et amuser les spectateurs dans la galerie, les participants agrémentaient leur jeu de pirouettes et autres sauts acrobatiques. On disait alors qu'ils "amusaient la galerie". Aujourd'hui et par extension, la "galerie" désigne l'opinion publique.



Bon aprem à tout le monde bisousgsmil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mad
Papoteur timide
Papoteur timide
avatar

Féminin
Nombre de messages : 109
Age : 76
Localisation : Saint-Priest 69
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Sam 5 Avr - 2:07

okkkay Très très interessant ... merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Sam 5 Avr - 10:43

*
*
« Mettre le feu aux poudres »


Déclencher des réactions violentes ou des sentiments violents.
Aggraver une situation.



Le sens de cette expression est très concret : si on allume la mèche destinée à faire exploser la poudre, on va effectivement provoquer une explosion.

Au XVIe siècle, on disait "mettre le feu aux étouppes" (puis étoupes) pour "déclencher la colère" ou "déclencher une passion amoureuse".
C'est dès le XVIIe siècle que la poudre a commencé à remplacer l'étoupe.

Mais au XVIIIe, l'expression d'origine avait aussi une connotation érotique car le feu symbolisait l'ardeur amoureuse et l'étoupe était, comme dans la marine (), ce qui servait à boucher un trou.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 6 Avr - 11:20

*
*
« La gueule enfarinée »


En montrant une confiance naïve d'obtenir à coup sûr ce qu'on est venu chercher ou un avantage.


Actuellement, s'emploie aussi pour dire "mal réveillé" ou "n'ayant pas les yeux en face des trous".


Dans son sens premier, on voit bien un clown arriver avec sa gueule enfarinée et son air naïf, sûr d'obtenir ce qu'il est venu chercher auprès de son inévitable compère (et tous les deux obtiendront au moins ce qu'ils sont réellement venus chercher, le rire des enfants).

Cette expression nous vient encore de cet affable (à fables ?) et fabuleux fabuliste qu'était Jean de la Fontaine.
Dans 'Le chat et un vieux rat' (), un chat use de stratagèmes divers pour attraper les souris peu méfiantes (autrement plus efficaces que ceux du Coyote pour attraper Bip-Bip !).
Le dernier d'entre eux est de se fariner le corps et la tête et de se poser sans bouger dans une huche à pain pour y attirer les rongeurs avides de cette masse enfarinée certainement bonne à manger comme du bon pain.
Mais le chat, trop confiant dans sa réussite, n'avait pas pensé que le vieux rat expérimenté ne s'y laisserait pas prendre ('la méfiance est mère de la sûreté').
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christine
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 155
Age : 62
Localisation : Pertuis
Emploi/loisirs : aime jouer au scrabble
Humeur : riante
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 6 Avr - 17:42

boulejaunebj boulejaunebj

Le talon d'Achille


Le point faible où l'on peut vous blesser.
La mère d'Achille, la Néréide Thétis, épouse du simple terrien Pélée, ambitionnait que son fils soit immortel. Pour cela, elle plongea celui-ci en le tenant par un pied, dans le Styx, le fleuve réservé aux Dieux. Mais de ce fait, le talon non immergé resta vulnérable. C'est dans le talon que se planta la flèche de Pâris, qui mit fin aux exploits du plus fameux des héros grecs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 6 Avr - 17:57

à tous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 6 Avr - 17:58

et bien mercicoeur et bravo à vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Ma chouette
Jeune papoteur
Jeune papoteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 303
Age : 63
Localisation : Pertuis
Emploi/loisirs : Plein
Humeur : Selon la votre hihihihihi.
Date d'inscription : 25/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Dim 6 Avr - 23:30

pingusalut pingusalut


" Appliquer la politique de l'autruche ".

Signification :

Refuser d'accepter le danger.


Origine :

Cette expression rappelle la légende selon laquelle les autruches s'enfouissent la tête dans le sable lorsqu'elles ont peur, ce qui leur évite de voir ce qui les menace. "Appliquer la politique de l'autruche" signifie donc que l'on refuse de voir le danger là où il est.


Bonne soirée à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Bart
Papoteur assidu
Papoteur assidu


Masculin
Nombre de messages : 853
Age : 74
Localisation : Grosley-sur-Risle
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Expressions Françaises   Lun 7 Avr - 10:43

*
*
« À cheval donné on ne regarde pas la bride / la bouche / les dents »

Il faut toujours être content d'un cadeau reçu.
On ne doit pas critiquer un cadeau, quand bien même aurait-il un défaut



Si la date d'apparition de cette locution proverbiale n'est pas connue avec précision, elle remonte à loin, puisqu'en latin médiéval, on disait déjà la même chose sous la forme "non oportet equi dentes inspicere donati".

À cette époque, le cheval, principal moyen de locomotion, avait une importance autrement plus grande qu'aujourd'hui où il a été remplacé par le cheval-vapeur et le cheval fiscal.
Celui qui se faisait offrir un cheval et qui avait du savoir-vivre devait en remercier chaleureusement le donateur, sans se préoccuper de savoir si la bride de l'animal était en mauvais état ou sa dentition laissait à désirer.

Aujourd'hui encore, il n'est pas vraiment sympathique, vis-à-vis de celui qui vous offre un cadeau, d'en regarder les détails, d'en critiquer les éventuels défauts ou de dire qu'il ne vous plaît pas ; même si c'est hypocrite et même si l'hypocrisie est un vilain défaut.

De nos jours on pourrait remplacer cette locution par "à lapin rose donné on ne regarde pas les piles" ou bien "à console de jeu donnée on ne regarde pas les manettes", par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expressions Françaises   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expressions Françaises
Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» compétitivité des entreprises françaises à l'international
» Décorations Françaises et Etrangères
» Les françaises et l'allaitement
» Le net des études françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amicalement Vôtre :: HISTOIRE / PENSEES / DICTONS - PROVERBES :: Dictons / Citations / Proverbes-
Sauter vers: